Le toucher : reconnaissance et libération

Le toucher est un sens archaïque et universel, un moyen de communication d'âme à âme formidable, qui s'appuie sur le même référentiel pour tous. Les humains sont des êtres tactiles ; dès la naissance, et tout au long de notre vie, le toucher joue un rôle capital dans notre bien-être.

 

Se faire masser, c'est avant tout prendre un moment pour soi. La sensation des mains qui soulagent chaque partie de votre corps est un vrai moment de libération. Chaque muscle se relâche, les tensions se dispersent, et votre esprit peut alors s'évader, au son de la musique qui accompagne ce moment particulier. D'un coup, votre réflexion n'est plus à vos obligations de la journée, mais à vous, à ce que vous ressentez et à ce bien-être qui vous enveloppe entièrement.

Le massage comme outil de communication

Il est parfois difficile d'exprimer ses ressentis, ses émotions, les peurs et ce qui nous angoisse. Mais si votre bouche n'arrive pas à formuler ce que vous souhaitez extérioriser, le corps, lui, parle pour vous. Tensions, blocages, nœuds, vous affectent et traduisent cet état de déséquilibre intérieur. Nombre de thérapies sont centrées sur la parole et l'expression pour rétablir l'équilibre ; il est possible aussi d'y accéder au travers du corps. Le masseur va, à l'aide de ses mains et de son écoute, pouvoir communiquer avec votre corps et l'aider à libérer les tensions émotionnelles.

Le massage comme outil de reconnexion

Le corps et l'esprit apaisés, nettoyés de tensions accumulées, peuvent goûter à nouveau au plaisir des sensations, à la joie d'être.